• Accueil
  • |
  • Notre actualité
  • |
  • Articles
  • |
  • Rencontre avec… Claire Antony, chargée de mission enseignement supérieur, métiers d’art et entrepreneuriat culturel à la DRAC Grand Est. Fabrice Jallet, chargé de l’entrepreneuriat et de l’incubation à BLIIIDA.

Rencontre avec… Claire Antony, chargée de mission enseignement supérieur, métiers d’art et entrepreneuriat culturel à la DRAC Grand Est. Fabrice Jallet, chargé de l’entrepreneuriat et de l’incubation à BLIIIDA.

Rencontre avec… Claire Antony, chargée de mission enseignement supérieur, métiers d’art et entrepreneuriat culturel à la DRAC Grand Est. Fabrice Jallet, chargé de l’entrepreneuriat et de l’incubation à BLIIIDA.

 

Etre proche de nos clients, pour le cabinet Gestion & Stratégies – Auditoria ça veut réellement dire quelque chose. C’est pourquoi, nous vous laissons régulièrement la parole.

Gestion & Stratégies Auditoria : fluxus est l’incubateur pour les projets entrepreneuriaux culturels et artistiques. Pourquoi un dispositif spécifique en Grand Est ?

Claire Antony : Le territoire Grand Est est en construction. Pour cela il peut compter sur ses richesses, notamment en matière culturelle. Nous avons la chance d’avoir de nombreuses écoles sous tutelle du ministère de la Culture, certaines nationales, ainsi que plusieurs facultés universitaires des arts, sans oublier une forte représentation des métiers d’art. Chaque année, 500 diplômé.es sortent des écoles mais le constat est sévère car la fuite des talents vers Paris est bien réelle. Or nous avons besoin de ces talents pour développer artistiquement, culturellement et économiquement le territoire. Cette dynamique tournée vers le développement économique de la filière des industries culturelles et créatives nous la portons depuis 2018 avec fluxus. C’est un dispositif unique en France. Sa singularité tient en quatre points forts : fluxus est régional, pluridisciplinaire, itinérant et fédérateur.

Fabrice Jallet : En effet, fluxus est un incubateur au fonctionnement assez inédit. Bien que BLIIIDA demeure l’opérateur principal, sa particularité tient en un maillage territorial très fort rendu possible par les partenaires du dispositif issus de tous les secteurs culturels. Les projets du secteur du spectacle vivant bénéficient de l’apport de l’Agence Culturelle Grand Est ; pour les autres secteurs, divers acteurs sont engagés : écoles, tiers-lieux, lieux de diffusion, réseaux professionnels sectoriels. La pluridisciplinarité présente dans fluxus fait l’ADN de ce dispositif dédié aux projets artistiques émergents.

G&S A : A quoi ressemble l’année d’accompagnement que vous proposez dans le cadre de fluxus ?

FJ : Tout démarre par un appel à candidatures et une sélection des dossiers reçus. En 2021, nous en avons réceptionnés 46 d’un très haut niveau qualitatif. Ensuite, nous passons à la phase de recherche des tuteurs ainsi que des parrains-marraines. Le programme d’ateliers de formation se déroule ensuite sur 10 mois. Le prochain débutera en janvier 2022. Il est confié à des experts tous issus des secteurs culturels et artistiques. Notre ambition est également celle de faire naître un collectif. C’est pourquoi nous cultivons un esprit de promotion. Fluxus est l’occasion d’organiser des visites apprenantes, des rencontres professionnelles et des moments conviviaux lors de deux rendez-vous : un Spring Camp et un Summer Camp.

CA : A ce tour d’horizon, j’aimerais ajouter un point qu’il me parait important de souligner : lors de la phase d’accompagnement, notre ambition est bien d’accompagner la structuration des projets. Nous n’intervenons pas sur la qualité artistique qui, elle, est appréciée en amont. Pour répondre à notre objectif principal, des auditions jalonnent le parcours fluxus. Elles sont au nombre de deux : une à mi-parcours et une autre en fin de parcours.

G&S A : Quel réseau d’acteurs sur le territoire s’implique dans ce dispositif ?

FJ : fluxus est un programme initié et financé par la DRAC Grand Est ainsi que certaines collectivités sollicitées. Il est porté par une quinzaine d’acteurs localisés dans 8 villes du Grand Est : Charleville-Mézières, Epinal, Metz, Mulhouse, Nancy Reims, Strasbourg et Thionville. A l’occasion de la quatrième promotion fluxus, une 9ème ville viendra rejoindre le programme, Saint-Dié-des-Vosges.

G&S A : Quel rôle y joue Gestion & Stratégies à vos côtés ?

FJ : L’expertise du cabinet Gestion & Stratégies permet de mettre en regard différents aspects des projets incubés et d’interroger le potentiel de développement ainsi que leur viabilité. C’est un accompagnement personnalisé qui permet aux porteurs de projet d’être ambitieux.ses.

G&S A : Quand le prochain appel à candidatures sera-t-il lancé et quel profil de porteurs de projet ciblera-t-il ?

FJ : Le prochain appel à candidatures sera lancé en juin 2022. Au fil des années, nous avons pu constater un renforcement de la pluridisciplinarité des projets issus de tous les secteurs : arts plastiques, design, illustration, architecture, audiovisuel, spectacle vivant, jeu vidéo, musique, artisanat d’art… Notre ambition est celle d’aider et de libérer les énergies.

G&S A : Lancé en 2018, quel regard portez-vous sur les précédentes promotions fluxus ?

CA : Il est intéressant d’observer que les âges des postulant.es sont très variés. De plus en plus, nous voyons passer des candidatures portées par des personnes en reconversion professionnelle. Si les artistes-auteurs demeurent très présents, cette mixité des profils et des parcours fait la richesse de fluxus. Son autre richesse est d’être un programme où la culture et les échanges nourris autour d’elle sont extrêmement attractifs !

Vous souhaitez en savoir plus sur fluxus ? Rendez-vous sur le site internet de l’incubateur !

Vous avez envie de développer votre projet dans le secteur des industries culturelles et créatives ? Contactez-nous !

Gestion & Stratégies Auditoria
X Welcome To The Jungle

Pour accompagner notre développement nous avons rejoint la plateforme Welcome To The Jungle pour partager nos métiers, nos valeurs et nos environnements de travail. Pour tout savoir sur notre activité et nos opportunités, rendez-vous sur :

#TOURISME "Mon activité est malmenée, quelles clés pour aller de l'avant ?"