Grève & transports : votre Responsable RH a certainement la solution !

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Grève & transports : votre Responsable RH a certainement la solution !

Vous êtes amené à prendre les transports en commun pour vous rendre à vos rendez-vous clients ou à votre bureau. Pour les premiers, mieux vaut bien anticiper la grève des transports qui débute ce 5 décembre. Quant au second, votre Responsable RH peut proposer des solutions au sein de votre entreprise pour vous permettre de travailler en toute sérénité !

Grève des transports : ce que dit la loi.

Vous êtes en retard au bureau en raison de la grève des transports ? Sachez que votre employeur n’a pas l’obligation de vous rémunérer pour ces heures de retard et qu’il peut tout à fait mettre en place une retenue sur salaire qui sera calculée proportionnellement à votre temps d’absence. De même, que, malgré la grève, rien ne l’oblige à aménager votre temps de travail.

Cependant, pour la plupart des employeurs, c’est le bon sens qui prime. C’est pourquoi, plusieurs mesures peuvent être avancées pour rendre la vie des salariés plus facile et assurer une continuité de services.

L’Aménagement des horaires : c’est possible.

Avec l’accord de l’employeur, votre Responsable RH pourra permettre aux salariés de décaler leurs horaires de travail en fonction des possibilités de transport ; tandis que d’autres accepteront les retards, en permettant aux salariés de récupérer ces heures ultérieurement.

Le télétravail : c’est la tendance.

Le télétravail est une des possibilités offertes aux entreprises pour s’organiser. Pour le mettre en place, votre Responsable RH se référera au Code du Travail, article L. 1222-9 qui en définit les contours.

Il rappelle ainsi que « le télétravail est mis en place dans le cadre d’un accord collectif ou, à défaut, dans le cadre d’une charte élaborée par l’employeur après avis du comité social et économique », CSE. En l’absence d’accord collectif ou de charte, le salarié et l’employeur conviennent ensemble de recourir au télétravail, en formalisant leur accord « par tout moyen ».

Le saviez-vous ? Le code du travail précise que le télétravail n’est pas lié à une localisation particulière. Vous pouvez dès lors travailler à votre domicile et aussi dans d’autres lieux dits « tiers » comme les espaces de bureaux partagés ou de coworking.

L’activité partielle : la dernière solution.

La grève qui s’annonce a un réel impact sur le niveau d’activité de l’entreprise qui vous emploie ? Votre employeur peut être amené à recouvrir à l’activité partielle, anciennement appelée « chômage technique ». Cette mesure, qui ne peut s’appliquer que sous certaines conditions décrites dans l’article R5122-1 du Code du Travail, a pour effet d’indemniser partiellement l’employeur pour les heures perdues en raison de la grève mais qui doivent tout de même être payées aux salariés !

Vous souhaitez mettre en place le télétravail au sein de votre structure ? Nous rédigeons pour vous la charte ou l’accord d’entreprise correspondants : contactez-nous.

#TOURISME "Mon activité est malmenée, quelles clés pour aller de l'avant ?"