Fraude au chèque bancaire. Comment s’en prémunir ?

Fraude au chèque bancaire. Comment s’en prémunir ?

Avec 538 millions d’Euros, le chèque est le moyen de paiement le plus fraudé. Face à cette fraude massive, et dans le cadre de sa mission de surveillance de la sécurité des moyens de paiement scripturaux, la Banque de France renforce les exigences de son référentiel de sécurité du chèque (RSC). A cette occasion, rappelons les règles d’usage pour se prémunir d’une fraude au chèque bancaire.

Fraude au chèque bancaire. Le rôle des banques.

À travers un nouveau référentiel de sécurité visant à lutter contre la fraude au chèque bancaire, la Banque de France appelle notamment les établissements bancaires à :

  • Lutter contre les remises frauduleuses de chèque :
        1. Renforcer la capacité à identifier les opérations à risque et empêcher l’exfiltration des fonds ;
        2. Développer la coopération entre les acteurs de la filière chèques et avec les forces de l’ordre.
  • Renforcer la vigilance à l’acceptation des chèques :
        1. Renforcer la traçabilité des envois de chèques ainsi que la surveillance des remises frauduleuses de chèque, notamment au regard des risques d’escroqueries sur les encaissements ;
        2. Encourager la mise en opposition en cas de vol et de perte ;
        3. Promouvoir les différents outils de consultation du Fichier national des Acteurs de chèques irréguliers (FNCI).

 

La pédagogie avant tout !

Comment émettre un chèque en toute sécurité ? Optez pour les bons réflexes :

  • Écrivez à l’encre noire ;
  • Remplissez l’ensemble des mentions obligatoires (montant en lettres et en chiffre, ordre, signature accompagnée de la date et du lieu) ;
  • Tracez des traits horizontaux pour ne pas laisser d’espace libre sur l’ordre ou le montant ;
  • Évitez toute rature ou surcharge susceptible d’invalider le chèque.

Bon à savoir : En cas d’envoi par voie postale, prévenez votre interlocuteur, si le chèque n’est pas reçu par son destinataire, avertissez votre banque pour la prévenir d’une possible utilisation frauduleuse du chèque et faites opposition.

Le bon sens en alerte.

Surtout, refusez toujours d’encaisser un chèque pour le compte d’un tiers. C’est illégal et aussi très risqué. En effet, les chèques frauduleux seront rejetés au bout de quelques jours. Vous risquez alors, à votre insu, de vous rendre complice d’une fraude et de vous retrouver à découvert.

Consultez également notre précédent article sur : Toutes les questions que vous vous posez sur… le compte bancaire professionnel.

Crédit : Unsplash/Levmotion.

Gestion & Stratégies Auditoria
X Welcome To The Jungle

Pour accompagner notre développement nous avons rejoint la plateforme Welcome To The Jungle pour partager nos métiers, nos valeurs et nos environnements de travail. Pour tout savoir sur notre activité et nos opportunités, rendez-vous sur :

#TOURISME "Mon activité est malmenée, quelles clés pour aller de l'avant ?"