Rencontre avec… Bernard NUCCI – Président du Club Entreprises Rives de Moselle (CERM)

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Rencontre avec… Bernard NUCCI – Président du Club Entreprises Rives de Moselle (CERM)

Être proche de nos clients, pour le cabinet Gestion & Stratégies – Auditoria ça veut réellement dire quelque chose. C’est pourquoi, nous vous laissons régulièrement la parole.

Gestion & Stratégies : Fondé en 2017, comment est né le Club Entreprises Rives de Moselle (CERM) ?

Bernard Nucci : En 2016, la communauté de communes Rives de Moselle souhaitait fonder un club à l’échelle territoriale. Nous nous sommes retrouvés à une dizaine d’entreprises volontaires pour le constituer. Le but était de créer une animation territoriale pour des entreprises, par des entreprises.

Nous nous sommes réunis pour la première fois en octobre 2016, afin de définir les valeurs que nous souhaitions mettre en avant et les actions que nous allions mener. En nous basant sur ces éléments, nous avons rédigé les statuts du club, et monté les premiers programmes d’animation.

Nous avons lancé le CERM officiellement le 1er avril 2017, suivi d’une grande soirée d’inauguration en juin 2017.

 

G&S : Quelles structures peuvent adhérer au CERM ?

BN : Absolument toutes. C’était une des volontés des membres fondateurs : créer un club qui ne soit ni élitiste ni sectoriel, mais le plus ouvert possible. Au CERM se côtoient des structures allant de l’entreprise unipersonnelle jusqu’à l’entreprise multinationale.

Notre volonté était également d’élargir le club aux entreprises se situant en dehors du territoire de la communauté de communes Rives de Moselle.

C’est pourquoi nous invitons à venir au CERM tous les gens manifestant un intérêt pour ce territoire au sens large. En effet, nous sommes soutenus par la communauté de communes mais nous ne sommes pas limités en termes de situation géographique pour les entreprises adhérentes.

Aujourd’hui, notre club rassemble un nombre important de secteurs d’activités : commerce, formation, comptabilité, coaching, montage vidéo, publicité en ligne…

Chacun y trouve sa place et peut faire des rencontres sure le territoire.

 

G&S : Quel rôle a joué le CERM dans cette année 2020 rythmée par la pandémie ?

BN : Dès le mois de mars, nous nous sommes immédiatement demandé quelles actions nous allions pouvoir mettre en place, puisque tout notre programme d’animations a été annulé.

La première chose que nous avons faite dans l’urgence des premières semaines, ça a été d’être le relais entre les pouvoirs publics, les instances avec lesquelles nous sommes en contact et nos adhérents. Il faut se rappeler qu’au départ de cette pandémie, les consignes changeaient toutes les semaines et nous avons essayé de condenser au maximum les nouvelles mesures qui entraient en vigueur.

Puis, nous avons eu un rôle à jouer dont nous sommes assez fiers : l’un de nos nouveaux adhérents, la clinique Claude Bernard, subissait comme la majeure partie des hôpitaux une pénurie importante de matériel médical. Nous avons alors sollicité nos membres, ce qui nous a permis de récolter plus de 8000 masques et tenues.

Ensuite, beaucoup d’entrepreneurs se sont sentis seuls lors de ce confinement brutal, et trouvaient au sein du CERM des raisons de se sentir soutenus. Nous avons mis à disposition des adhérents un numéro de téléphone pour joindre notre service communication afin que l’on puisse répondre à l’ensemble de leurs interrogations.

Nous avons également digitalisé notre calendrier d’événements, afin de maintenir l’organisation d’animations, qui constituent une activité importante de notre association.

Nous en avons profité pour réaliser des enquêtes, dont l’une sur le Covid-19 et ses conséquences, et une autre au sujet des réseaux sociaux qui est toujours en cours.

 

G&S : Aujourd’hui, le CERM est reconnu comme acteur du territoire jusqu’à être invité à des réunions ministérielles. Comment expliquez-vous ça ?

BN : Le succès de notre club a été fulgurant. Nous sommes passés, de sa création à fin 2017, de 0 à 90 adhérents. A fin 2018, nous étions 150 et au 1er janvier 2020, 210 adhérents, ce qui faisait de nous l’un des plus gros clubs de Moselle.

La raison pour laquelle nous sommes invités à ce type d’événements, c’est que nous nous sommes créés une place dans le tissu économique des réseaux d’entreprises locaux.

Ensuite, nous répondons présents à chaque fois que nous sommes sollicités, en l’occurrence lorsque la préfecture organise des réunions au sujet de la pandémie. Nous pensons que c’est notre rôle d’y participer en tant qu’acteur économique territorial.

En 3 ans, nous sommes pratiquement devenus incontournables dans le tissu des clubs d’entreprises de Moselle. Nous avons une position plutôt privilégiée, qui est due en partie au fait que nous sommes situés sur le territoire des Rives de Moselle, placé sur l’axe Metz-Thionville-Luxembourg, qui est très riche économiquement et aussi parce que nous jouons la complémentarité avec les autres clubs du territoire.

 

G&S : Comment percevez-vous l’évolution future du club ?

BN : A court terme, nous souhaitons refaire des manifestations en présentiel, afin de retrouver une vie de club normale.

Notre objectif est de continuer à entretenir le tissu territorial, à promouvoir l’activité locale, en relation avec les autres clubs et organisations de Moselle pour avoir des ambitions et des actions plus larges et plus impactantes.

Nous pensons que l’une des conséquences de cette pandémie sera une relocalisation d’activités au niveau national. Nous commençons à le voir, avec des industriels qui investissent en France et dans la région.

 

G&S : Quel rôle joue G&S à vos côtés ?

BN : Thomas Kappel fait partie des membres fondateurs du club et il en est aujourd’hui le trésorier. Gestion & Stratégies nous apportent depuis le début une vision d’expertise comptable, de suivi de nos comptes et de notre stratégie financière.

Mais aussi, Gestion & Stratégies anime occasionnellement des événements. Leur équipe a une vision pointue de la partie comptabilité/financière du monde associatif. Ce partenariat est précieux, notamment pour cette connaissance parfaite.

Nous travaillons actuellement sur la mise en place d’un outil informatique performant permettant de piloter notre stratégie financière et nous nous appuyons sur leurs conseils. Gestion & Stratégies est un acteur important et influant du club.

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur le CERM, vous pouvez vous rendre directement sur leur site internet https://clubrivesdemoselle.fr/ou les contacter par mail à l’adresse suivante : clubentreprises[@]rivesdemoselle.fr

Gestion & Stratégies - Auditoria
Certifié par le programme Activateur Numérique de l'état

Votre activité a été fermée administrativement ? Bénéficiez d’un chèque d’aide d’un montant de 500€ vous permettant de développer votre projet de digitalisation. Notre cabinet propose des prestations de conseils et de diagnostics pour vous aider à vous positionner sur le web. Ensemble, améliorons votre visibilité et développons votre activité.

Contactez-nous au 03 90 20 05 80 ou via ce formulaire pour obtenir plus d’informations !

#TOURISME "Mon activité est malmenée, quelles clés pour aller de l'avant ?"