Rencontre avec… Eric CRIDEL, taxi

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Rencontre avec… Eric CRIDEL, taxi

Être proche de nos clients, pour le cabinet Gestion & Strategies – Auditoria ça veut réellement dire quelque chose. C’est pourquoi, nous vous laissons régulièrement la parole.

Gestion & Stratégies Auditoria : Vous êtes taxi, c’est un secteur qui a été très touché par la crise sanitaire. Quelles actions avez-vous mis en place ?

Eric Cridel : Effectivement, les taxis ont été très touchés. Cependant, à contrario d’autres activités, mes sources de revenus sont assez diversifiées, puisque je ne fais pas uniquement des courses pour les particuliers. Je fais également du transport médical et de voyageurs. C’est ce qui m’a permis de maintenir une source de revenus, bien que diminuée, dans cette période de crise.

Pour pallier à cette perte de revenus, j’ai eu recours à des aides mises en place par le gouvernement ainsi que par l’URSAFF pour les mois d’avril et de mai 2020. J’ai bénéficié également du fonds de solidarité au titre du mois de décembre.

G&S A : Quels sont, selon vous, les avantages et inconvénients à être indépendant ?

EC : Les avantages et inconvénients de chaque indépendant varient en fonction de son secteur d’activité.

Pour  ma part, j’ai l’avantage d’être libre dans la gestion de mon activité, de mon agenda. Je ne suis pas tenu à des horaires de travail et je n’ai pas de supérieur hiérarchique. Je travaille à mon compte. J’aime mon travail et je tisse des liens avec mes clients. De plus, je ne connais pas la routine, mon quotidien n’est jamais le même. Chaque client est différent. C’est ce qui me plaît dans mon métier.

Cependant, être indépendant a aussi des inconvénients. Je ne cotise pas à la retraite. Il faut que je prenne des précautions et que j’économise de l’argent dans le but de la financer. Ensuite, j’investis seul, sans garantie réelle de réussite. Il faut avoir des ressources stables et une trésorerie suffisante si l’activité choisie nécessite de gros investissements. Puis, mes horaires de travail sont certes flexibles, mais il ne faut pas les compter. Si l’on pense qu’être indépendant signifie faire 35h maximum par semaine, c’est une fausse idée !

G&S A : Être indépendant, est-ce vraiment travailler seul ?

EC : En tant que taxi, certains travaillent réellement seuls, ils reçoivent les appels de leurs clients directement sur leur téléphone portable et font uniquement des courses pour les particuliers. Me concernant, je fais partie d’un groupement à Thionville qui gère les courses pour l’ensemble des chauffeurs ainsi que leur facturation. C’est un gain de temps important, puisque c’est le standard du groupement qui me transfère les courses à effectuer en fonction de mes disponibilités.

Je ne travaille pas seul car je suis également accompagné par le groupement sur la partie administrative de mon activité. Ce dernier se charge d’envoyer les factures aux différents organismes avec lesquels nous travaillons afin que je sois payé. Puis, ces factures sont transférées à mon expert-comptable afin que je puisse avoir une comptabilité à jour.

G&S A : Quel rôle joue Gestion & Stratégies à vos côtés ?

EC : Gestion & Stratégies joue un rôle important dans le suivi comptable de mon activité. Ils m’aident également à effectuer des démarches administratives auprès de différents organismes (impôts, URSAFF…).

Mais votre rôle ne se limite pas à ça. Pendant la crise sanitaire, vous êtes restés à mes côtés afin de me permettre de bénéficier des aides proposées par le gouvernement et l’URSAFF au titre des mois d’avril, de mai et de décembre 2020.

G&S A : Auriez-vous un conseil pour quelqu’un qui souhaite se lancer en tant qu’indépendant ?

EC : Pour se lancer, il faut avoir un projet clairement défini. Il faut monter un dossier solide, ne pas se lancer trop rapidement et bien réfléchir afin de lancer une activité viable et obtenir les prêts bancaires nécessaires. Il faut également faire des études de marché afin de ne rien laisser au hasard.

Pour être indépendant, l’activité choisie doit être compatible avec la vie personnelle. Il faut être conscient qu’au lancement d’une activité, la charge de travail est lourde car il est nécessaire de doubler d’efforts pour trouver des clients rapidement. Les premières années suivant le lancement de l’entreprise ne sont pas simples avec des investissements parfois importants, et laissent peu de place à la vie personnelle de l’indépendant.

Une fois que votre projet est bien défini, que vous avez pris connaissance de votre marché ainsi que de vos clients potentiels, n’hésitez plus. Lancez-vous !

Retrouvez l’ensemble de nos articles dédiés aux indépendant.e.s dans la rubrique « Notre actualité » !

Gestion & Stratégies - Auditoria
Certifié par le programme Activateur Numérique de l'état

Votre activité a été fermée administrativement ? Bénéficiez d’un chèque d’aide d’un montant de 500€ vous permettant de développer votre projet de digitalisation. Notre cabinet propose des prestations de conseils et de diagnostics pour vous aider à vous positionner sur le web. Ensemble, améliorons votre visibilité et développons votre activité.

Contactez-nous au 03 90 20 05 80 ou via ce formulaire pour obtenir plus d’informations !

#TOURISME "Mon activité est malmenée, quelles clés pour aller de l'avant ?"