• Accueil
  • |
  • Notre actualité
  • |
  • Articles
  • |
  • Revalorisation du Smic, hausse des cotisations vieillesse, baisse des cotisations familiales, nouvelle contribution pour financer les organisations syndicales… Panorama de ce qui a changé pour la paie depuis le 1er janvier.

Revalorisation du Smic, hausse des cotisations vieillesse, baisse des cotisations familiales, nouvelle contribution pour financer les organisations syndicales… Panorama de ce qui a changé pour la paie depuis le 1er janvier.

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Afin de vous aider à établir les déclarations et les différentes démarches, nous avons dressé une liste de tous les changements qui interviennent en ce début d’année.

 

  • Augmentation du SMIC au 1er janvier 2015

Le montant du Smic horaire passera au 1er janvier 2015 à 9,61 € brut (contre 9,53 € précédemment), soit un montant mensuel de 1 457,55 € brut pour 35 heures hebdomadaires. 

  • Les cotisations vieillesse URSSAF augmentent au 1er janvier 2015 :

En 2015, le taux des cotisations vieillesse déplafonnées augmentent de 0,05 % pour l’employeur et 0,05 % pour le salarié. Il en sera de même en 2016 et en 2017.

Par ailleurs, les parts salariales et patronales des cotisations d’assurance vieillesse plafonnées augmentent chacune de 0,05 %.

 

Rémunération verséecotisation plafonnéecotisation déplafonnée
emplsalemplrsal
du 1er janvier au 31 décembre 20158,50 %6,85 %1,80 %0,30 %
du 1er janvier au 31 décembre 20168,55 %6,90 %1,85 %0,35 %
du 1er janvier au 31 décembre 20178,55 %6,90 %1,90 %0,40 %
  • Les cotisations retraite complémentaire obligatoire augmentent au 1er janvier 2015 : 

?En 2015, le taux des cotisations vieillesse déplafonnées augmentent de 0,05 % pour l’employeur et 0,05 % pour le salarié. Il en sera de même en 2016 et en 2017.

Par ailleurs, les parts salariales et patronales des cotisations d’assurance vieillesse plafonnées augmentent chacune de 0,05 %.

 

  • Le plafond de la Sécurité Sociale 2015 augmente au 1er janvier 2015

Le montant du plafond de la Sécurité sociale 2015 s’élèvera à 24 euros, 174 euros par jour, 3 170 euros par mois et à 38 040 euros par an.

 

  • Modulation de la cotisation patronale URSSAF d’allocations familiales :

Le taux patronal de la cotisation d’allocations familiales est fixé à 5,25 % sur le salaire brut.

A partir du 1er janvier 2015, ce taux sera abaissé à 3,45 % pour les rémunérations inférieures ou égales à 1,6 fois le Smic. La réduction des cotisations d’allocations familiales s’appliquera donc si la rémunération est inférieure à 2 332,08 € (sur la base du Smic horaire de 9,61 €).

 

  • Nouvelle contribution patronale au 1er janvier 2015

La loi relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale a institué une nouvelle contribution à la charge des employeurs. Cette contribution alimentera un fonds paritaire de financement des organisations syndicales de salariés et des organisations professionnelles d’employeurs. Cette contribution est due par tous les employeurs de droit privé, quel que soit leur effectif, sur les rémunérations versées à compter du 1er janvier 2015. Elle est également due par les employeurs du secteur public employant des salariés dans les conditions du droit privé. Le taux de la contribution est de 0,016 %. La contribution sera recouvrée et contrôlée comme les cotisations de sécurité sociale. Elle doit donc être versée et déclarée aux URSSAF aux mêmes échéances que les cotisations de sécurité sociale.

#TOURISME "Mon activité est malmenée, quelles clés pour aller de l'avant ?"