Rencontre avec… Christine Chautrand, Directrice de l’association Vivre chez moi

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Etre proche de nos clients, pour Gestion & Stratégies – Auditoria ça veut réellement dire quelque chose. C’est pourquoi, nous vous laissons régulièrement la parole.

G&S : Qu’est-ce que l’association Vivre chez moi ?

Christine Chautrand : L’association Vivre chez moi œuvre dans le maintien à domicile des personnes âgées dépendantes à Strasbourg Ouest et dans les secteurs d’Obernai et de Rosheim. Notre rôle est d’accompagner, en aide et en soins, les personnes dans le but qu’elles puissent continuer à vivre chez elle. En tout, 70 professionnels y travaillent. Notre équipe est répartie en plusieurs services : au sein du SAAD (Service d’Aide et d’Accompagnement à Domicile), du SSIAD (Service d Soins Infirmiers à Domicile) ou  SPASAD (Service Polyvalent d’Aide et de Soins à Domicile). En plus de cette activité, nous mettons en œuvre un programme de prévention, individuel à domicile ou collectif, sur différents sujets comme la lutte contre l’isolement par exemple. C’est ainsi que nous jouons également un rôle actif dans le tissu social des quartiers avec un Café Sénior organisé deux fois par mois dans nos locaux. Bien entendu, Vivre chez moi intervient en partenariat étroit avec l’ensemble des professionnels de santé intervenant à domicile, au niveau local comme national.

G&S : Quelles sont les valeurs qui animent l’association ?

Christine Chautrand : Le Président de l’association et moi avons à cœur de mettre au centre de notre activité des valeurs humaines. Elles reposent avant tout sur la bienveillance et la bientraitance des personnes âgées pour leur garantir une qualité de vie améliorée..

G&S : Quelles sont les qualités que vous mettez en œuvre chaque  jour pour diriger une association comme la vôtre ?

Christine Chautrand : En tant que Directrice, mon rôle est d’être à l’écoute des salariés, d’être proche d’eux, comme je le suis de nos usagers pour répondre à leurs besoins. Je suis soucieuse d’apporter de la qualité de vie au travail : Vivre chez moi organise pour ses employés, essentiellement des aides-soignant(e)s et des auxiliaires de vie, des temps de bien-être comme des ateliers de  relaxation. L’association les incite également à faire du sport en remboursant une partie de leur abonnement. Il est important de savoir concilier vie professionnelle et personnelle. Dans un secteur qui a des difficultés à recruter, c’est l’enjeu. Tout comme celui de la continuité des soins. Mon rôle est aussi d’assurer une cohésion d’équipe alors que chaque professionnel intervient en toute autonomie et exerce en responsabilité au domicile des usagers.

G&S : Quel rôle le cabinet G&S – Auditoria joue-t-il à vos côtés ?

Christine Chautrand : L’association travaille avec Gestion & Stratégies – Auditoria depuis plusieurs années. Le cabinet remplit différentes missions pour Vivre chez moi : de la comptabilité au soutien au budget. Au-delà, il joue aussi un rôle conseil vraiment important. Souvent force de proposition grâce à une connaissance fine de notre secteur et de nos métiers, nous échangeons régulièrement.

G&S : Quels sont les axes de développement que vous poursuivez  ?

Christine Chautrand : Vivre chez moi porte différents projets de développement comme la reprise d’un Centre de soins infirmiers ou la création d’une maison de santé. Malheureusement, nos difficultés à recruter des personnels qualifiés ralentissent nos envies. Cependant, nous restons à l’écoute de l’ère du temps et nos actions de prévention prennent de plus en plus de place dans notre activité.

Découvrez notre précédent portrait : Maître Alain Morhange.