Elections Européennes : mode d’emploi

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Les prochaines élections européennes se tiendront dans les 27 Etats membres entre le 23 et le 26 mai 2019. Elles permettront d’élire au suffrage universel les 705 députés qui siégeront au Parlement européen. Quelles sont les nouveautés pour le scrutin 2019 ?

Comment fonctionnent les élections ?

Les élections européennes ont lieu tous les cinq ans, à la même période, dans l’ensemble des pays membres de l’Union Européenne. Chaque pays se voit attribuer un nombre de sièges en fonction de sa population. A chacun ensuite d’organiser sur son territoire le scrutin, à la proportionnelle.

En 2019, en France, les élections se tiendront le dimanche 26 mai. A l’issue du scrutin, les partis ayant obtenu plus de 5% des suffrages bénéficieront d’un nombre de sièges proportionnel à leur nombre de voix. Avec 79 mandats de députés à pourvoir, l’enjeu est important. C’est pourquoi, pour la première fois, il est possible de s’inscrire sur les listes électorales jusqu’au 31 mars 2019 et de le faire entièrement en ligne. Pour les citoyens atteignant 18 ans en 2019, et n’ayant pas été inscrits d’office sur les listes électorales, ce délai est étendu jusqu’au 16 mai 2019.

Autre grand changement : la France ne sera plus découpée en huit circonscriptions régionales mais formera désormais une circonscription unique, un modèle partagé par la grande majorité des pays européens (exception faite de la Belgique, l’Irlande, l’Italie et la Pologne).

Quelles sont les principales fonctions du Parlement européen ?

Le Parlement européen représente les peuples des États membres de l’Union Européenne. Il exerce des pouvoirs : législatif, budgétaire et de contrôle. Son rôle s’est progressivement renforcé, notamment avec l’élection au suffrage universel direct de ses députés.

Comment se présenter aux élections ?

Pour être candidat aux élections européennes, il faut être citoyen d’un État membre, être majeur, être domicilié ou résider en France depuis plus de 6 mois et jouir du droit d’éligibilité. Les candidats non Français doivent se déclarer au ministère de l’Intérieur. A noter qu’il n’est pas possible d’exercer certaines fonctions ou mandats incompatibles avec le mandat de député européen, comme être membre d’un gouvernement national par exemple.

Le début du dépôt des candidatures commence le mardi 23 avril 2019. Il s’achèvera le vendredi 3 mai 2019. La liste de 79 candidats doit être composée alternativement d’un candidat de chaque sexe. Les listes ayant recueilli plus de 3% des suffrages exprimés voient leurs frais de campagne remboursés.

Vous êtes candidat ? Contactez-nous !