Financement des entreprises : l’état des lieux de l’accès aux services bancaires

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Financement des entreprises : l’état des lieux de l’accès aux services bancaires

A la demande du Ministère de l’Économie des Finances et de la Relance, un rapport de l’Observatoire du Financement des Entreprises (OFE) dresse l’état des lieux de l’accès des TPE et PME aux services bancaires. L’objectif de la mission était triple : réaliser un bilan de l’offre de services bancaires à destination des TPE-PME, analyser les conditions tarifaires et les frais liés à l’utilisation de ces services, mesurer l’impact sur la situation financière des entreprises.

L’OFE met  en  avant  l’existence  d’une  offre  variée  de  services bancaires aux TPE et PME

Le rapport de l’OFE montre un effort des  établissements bancaires pour s’adapter aux profils des entreprises et aux enjeux locaux, notamment durant la crise sanitaire.

Les enquêtes d’opinion auprès des dirigeant.es relatent d’une satisfaction globale des chef.fes d’entreprise vis-à-vis de leur banque. Elles mettent également en lumière des niveaux de tarifs hétérogènes liés à la forte concurrence.

Les  données fournies par les établissements bancaires mettent en évidence le poids en moyenne limité des  frais  bancaires pour les TPE-PME représentant 0,45 % de leur chiffre d’affaires (CA). Le montant moyen des frais bancaires est inférieur à 1 100€ par an et la part d’entreprises payant des frais bancaires de moins de 240€ par an s’établit à 14,7 % en 2020, alors que celle des entreprises payant des frais bancaires supérieurs à 1 800€ atteint 16,7 %.

Les TPE et PME accèdent de manière large aux crédits de trésorerie

L’accès des TPE et PME aux crédits de trésorerie s’est élargi en 2020, principalement sous l’effet des prêts garantis par l’État (PGE) : le taux d’obtention de ces crédits était de 90 % pour les PME et de 87 % pour les TPE.

Les TPE et PME continuent par ailleurs de bénéficier de taux attractifs : 1,27% en moyenne pour les prêts inférieurs ou égaux à 1 million d’euros, en baisse par rapport au niveau de 2019.

PGE et après ? Parlons-en ! Contactez Gestion & Stratégies.

Focus sur : 

  • OCTOBER – Plateforme de prêt aux entreprises

« Depuis sa création, en octobre 2014, OCTOBER, plateforme technologique de prêt aux entreprises, a financé plus de 1000 entreprises soit près de 1% des 125 000 projets examinés, ce qui représente 500 millions d’euros prêtés en France et plus largement en Europe. Avec l’objectif de simplifier  l’accès des entreprises à de possibles financements, OCTOBER apporte une première réponse en 48 heures aux demandes qui lui sont présentées, le versement des fonds étant réalisé en cinq jours. L’offre de financement d’OCTOBER s’adresse aux TPE et PME de tous secteurs économiques (sauf l’agriculture), aux moments clés de leur croissance (digitalisation, acquisition de sociétés, refinancement de dettes externes…). » © Observatoire du financement des entreprises – 2021

  • SIAGI – Société de financement détenue par les Chambres de métier et de l’artisanat, les banques et Bpifrance.

« La SIAGI apporte une garantie aux financements octroyés aux entreprises exerçant dans le champ de l’économie de proximité et, plus particulièrement, dans les secteurs du commerce, de l’artisanat,  des professions libérales et de l’agriculture. En 2020, dans le contexte de la crise sanitaire, près de 4 000 opérations garanties (dont près de 50 % de projets de transmission et de reprise) ont accompagné le financement de 838 millions. » © Observatoire du financement des entreprises – 2021

Le rapport de l’OFE dresse un tableau globalement positif de l’accès des TPE-PME  aux  services bancaires mais aussi des pistes d’amélioration :

  • de la qualité de la relation entre les dirigeants et les établissements bancaires,
  • du dialogue entre les banques, les dirigeants de TPE/PME et les acteurs de l’écosystème entrepreneurial,
  • du renforcement des compétences financières des dirigeants de TPE-PME,
  • de la possibilité de mettre en place une médiation bancaire pour les professionnels qui permettrait d’aider à résoudre plus rapidement certains litiges… un projet qui devrait voir le jour en juin 2021 !
Crédit photo : Viktor Forgacs/ Unsplash

Gestion & Stratégies - Auditoria
Certifié par le programme Activateur Numérique de l'état

Votre activité a été fermée administrativement ? Bénéficiez d’un chèque d’aide d’un montant de 500€ vous permettant de développer votre projet de digitalisation. Notre cabinet propose des prestations de conseils et de diagnostics pour vous aider à vous positionner sur le web. Ensemble, améliorons votre visibilité et développons votre activité.

Contactez-nous au 03 90 20 05 80 ou via ce formulaire pour obtenir plus d’informations !

#TOURISME "Mon activité est malmenée, quelles clés pour aller de l'avant ?"