Social. Le TOP 5 des questions les plus posées… la fiche de paie !

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Social. Le TOP 5 des questions les plus posées… la fiche de paie !

  • 1 Comment lire une fiche de paie ?

Une fiche de paie se compose de plusieurs parties :

  • Les informations liées à l’employeur et au salarié ;
  • Le montant du salaire brut avant toute retenue sociale/fiscale ;
  • Le détail des cotisations avec la part salarié, d’un côté, la part employeur, de l’autre ;
  • Le montant du salaire net/imposable.

Et le respect de ce formalisme est très important !

 

  • 2 Comment est calculé le Prélèvement A la Source – PAS ?

Le taux de prélèvement à la source est calculé par l’administration fiscale sur la base de votre dernière déclaration de revenus. Ce taux est mis à jour une fois par an, en septembre. Cependant, vous avez la possibilité de le modifier en signalant votre changement de situation dans le service « Gérer mon prélèvement à la source » sur l’espace particulier du site impots.gouv.fr.

 

  • 3 Où trouver le compteur des congés payés ?

Le compteur des congés payés se trouve tout en bas de la fiche de paie. Il renseigne le salarié sur ses droits à congés payés, pour l’année en cours ou acquis pour l’année suivante. Il est bon de rappeler trois éléments fondamentaux relatifs aux congés payés :

  • C’est un droit acquis ;
  • Il existe deux modes de calcul, en jours ouvrables ou en jours ouvrés ;
  • La méthode de décompte est la même pour un salarié à temps plein ou à temps partiel.

En savoir plus : https://www.gestion-strategies.fr/notre-actualite/temps-plein-temps-partiel-decompte-cp/

 

  • 4 Combien de temps doit-on garder une fiche de paie ?

La réponse à cette question dépend de votre statut :

  • En tant que salarié et dans votre intérêt, gardez précieusement vos fiches de paie tout au long de votre carrière professionnelle et ce pour, le moment venu, faire valoir vos droits à la retraite ;
  • En tant qu’employeur, conservez les fiches de paie de vos salariés 5 ans. Au-delà, aucun contrôle ne pourra plus être effectué par l’administration. Dans ce laps de temps, renseignez-vous pour bénéficier d’un coffre-fort numérique qui vous aidera à les archiver de façon dématérialisée et totalement sécurisée.

 

  • 5 Quelles mentions sont obligatoires sur une fiche de paie ?

Depuis 2019, il y a 15 mentions absolument obligatoires pour une fiche de paie en bonne et due forme. A savoir :

  • Le nom et l’adresse de l’employeur ;
  • Le code NAF et le numéro SIRET ;
  • L’intitulé de la convention collective ;
  • Le nom et l’emploi du salarié ainsi que sa position dans la classification conventionnelle ;
  • La période et le nombre d’heures de travail en distinguant, les heures payées des heures supplémentaires ;
  • La nature et le montant des accessoires de salaire soumis aux cotisations salariales et patronales (Exemple : mention d’un avantage en nature de type véhicule de fonction) ;
  • Le montant de la rémunération brute du salarié ;
  • Le montant et assiette des cotisations et contributions sociales à la charge de l’employeur et du salarié avant déduction des exonérations et exemptions ;
  • L’assiette, le taux et le montant de la retenue à la source prévue au 1° du 2 de l’article 204 A du code général des impôts ainsi que la somme qui aurait été versée au salarié en l’absence de retenue à la source ;
  • Le montant du salaire reçu par le salarié ;
  • La date de paiement de cette somme ;
  • Les dates de congé et le montant de l’indemnité correspondante ;
  • Le montant total des exonérations et exemptions de cotisations et contributions sociales ;
  • Le montant total versé par l’employeur ;
  • La mention de la rubrique dédiée au bulletin de paie sur le portail www. service-public. fr.

Vous avez un doute quant au formalisme de vos bulletins de paie et souhaitez nous en confier l’établissement ? Contactez-nous !

Crédits : jeshoots.com / unsplash

#TOURISME "Mon activité est malmenée, quelles clés pour aller de l'avant ?"